Nuances non couleurs
Gaston Cherpillod



Hélice Hélas
HHE-19
En stock

Diffusion-distribution:
R-diffusion
COMMANDER !

Acheter directement via Paypal
Ajouter au formulaire de commande




IMAGE

Cherpillod, dont le parcours n’est plus à rappeler, a toujours la phrase vive et souple, le verbe ferme et surtout le regard acéré. C’est en sage (posture qu’il ne revendique pas car il est trop jeune) qu’il s’en prend au politiques hypocrites qui, de gauche comme de droite, s’enfoncent sans remords dans une incohérence crasse.
On sent bien que, pour l’homme de gauche, c’est ceux de son bord auxquels il porte un jugement plus sévère, ces sociaux-démocrates qui, pas moins que leurs supposés adversaires, n’ont que le mot « croissance » à la bouche.
Les autres aussi y passent, noyés ou uppercutés par les joyeux et limpides néologismes de Cherpillod : les écolos trop mous, les UDC « patriotoques » et la brave droite traditionnelle, qui baise les pieds de Kadhafi pour mieux ensuite lui pisser à la raie, se foutant pas mal du bien-être des Arabes mais rêvant, sur la Place Verte de Tripoli, bientôt rebaptisée Place des Martyrs, d’un MacDonald’s et deux Starbucks.
Nathalie Ménigon, co-fondatrice d’Action directe, est bien seule, dans sa prison (de Bapaume puis psychologique) et, obsolète, elle a droit à une mention émouvante de la part de Cherpillod.

---
Né à Lausanne en 1925, d’un père ouvrier, Gaston Cherpillod réussit à faire des études dans sa ville natale (licence ès lettres). Il se sent écartelé entre ces deux statuts sociaux et essaye, à travers son œuvre, de les concilier car, pour lui, choisir est une mutilation. Le signe distinctif de cette double fidélité résulte du mélange parfois brutal de l’argot et de la préciosité. En déclarant qu’il concevait "l’écriture comme un martyre, c’est-à-dire un témoignage arraché au scribe par la violence sociale ou métaphysique", il qualifie son œuvre de dérangeante - parce qu’elle dit avec virulence les expériences familiales et scolaires, politiques et pédagogiques, amoureuses et littéraires. Il publie d’abord des recueils de poèmes, puis des autobiographies lyriques, enfin des romans. S’il a été - pour peu de temps - inscrit au parti communiste, il est resté fidèle à plusieurs mouvements politiques de la gauche marginale. Il est décédé en octobre 2012.
(source: bibliomédia)
INFOS

Langue: Français
Date de publication: 02 fév. 12
Format: 14.5 x 17 cm
Poids: 33 gr.
Nombre de pages: 32
Isbn: 978-2-970076-65-0