Roulent leurs eaux à contretemps
Carnets de voyage
Zabu Wahlen

Prix 30 €

art&fiction
ARF-97
En stock

Diffusion-distribution:
R-diffusion
COMMANDER !

Acheter directement via Paypal
Ajouter au formulaire de commande




« Elle se laisse vivre avec les oiseaux qui gazouillent dans le parc et le passage des voitures sur la route. Dimanche matin paisible. »

Deux carnets, que près d’un siècle sépare, sont ici entrelacés: celui de William Ritter (1867-1955), mentor du Corbusier, et celui de Victorine, l’un des alter ego de l’auteure. Le premier rend compte de son voyage de 1893 en compagnie d’un prince serbe, Bojidar Karageorgevitch, depuis le nord de l’Albanie jusqu’à Thessalonique. La seconde, violon en bandoulière et carnet de croquis en poche, sillonne les Balkans entre 2008 et 2013 à la recherche d’un maître de violon susceptible de lui donner les clefs des musiques traditionnelles. Se souciant peu des barrières telles que la langue, les portes fermées ou les erreurs d’adresse, Victorine va, sous l’œil bienveillant d’Idilić son ange gardien,de paysages en rencontres et de déceptions en trouvailles, passant parfois par les lourdeurs administratives d’un guichet de poste archaïque ou les caprices d’une photocopieuse désuète. Zabu Wahlen mène deux aventures parallèles, nées d’une même source : la recherche d’un maître de violon traditionnel. Cette source l’emmène dans les Balkans, mais aussi sur les traces de Ritter, dont on lui parle fréquemment et dont elle ignorait jusqu’alors l’existence. Aux Archives littéraires suisses à Berne, elle découvre le manuscrit d’un de ses carnets de voyage qu’elle entreprend de transcrire.

+ Dossier de presse (pdf)
INFOS

Langue: Français
Date de publication: 07 nov. 16
Format: 17 x 23 cm
Poids: 578 gr.
Nombre de pages: 256
Isbn: 978-2-940570-15-7