panier
Votre panier est vide
Navarino
La fille des miracles
Béatrice Khater
10 avril 2011
En septembre 2009, Navarino Editions, maison d’édition littéraire suisse basée à Lausanne, avait lancé un concours littéraire dans le cadre de « Beyrouth Capitale Mondiale du Livre 2009 », réservé aux auteurs libanais. Les deux lauréates Diala Gemayel et Béatrice Khater« sont deux deux auteures libanaises résidant à Beyrouth dont l’écriture témoigne d’une même façon d’empoigner le quotidien, sans fard ni complaisance; pas de revendication affichée, l’écriture n’en est pas moins frontale : rapport hommes-femmes, identité, intimité… Deux écritures féminines, éminemment contemporaines, que nous vous invitons à découvrir. L’ouvrage est composé des deux textes en recto verso. « La fille des miracles » / Recueil de nouvelles « Des histoires courtes le plus souvent inspirées de la réalité et du quotidien, de ses compatriotes, femmes surtout. Féministe ? Solidaire plutôt, cette plume qui ausculte et sonde le cœur des femmes. » Extrait : C’est quand tu l’as vue pour la première fois entre les bras de sa mère que tu t’es rendue vraiment compte de la situation. Tu n’étais que la mère de la mère, la grand-mère. Ces neuf mois de grossesse, sa grossesse, tu les as vécus comme une douce attente et tu en étais arrivée à partager ses symptômes : la nausée matinale lors du brossage des dents, les acidités, les contractions prématurées et douloureuses. Tu ressentais tout cela même si ton utérus s’était asséché depuis longtemps et ne restait à sa place qu’une poche béante et vide à jamais. Un pruneau rabougri et sec. Neuf mois durant, tu as caressé, éveillée, des cheveux d’ange. Durant 270 jours tu as rêvé de ballades à deux dans un jardin duquel toi seule aurait la clé, de duo mélodieux, de pas de deux, de tandem… Les autres faisaient de la figuration dans ta pièce. Quand tu as su que ce serait une fille, tes projets se concrétisaient. La fille serait une gracile danseuse. Mais le lendemain tu la voulais virtuose du violon. Quand ce n’était pas la couleur des yeux que tu choisissais méprisant les lois de la génétique. Tu as inondé la chambre de bébé de peluches, de pyjamas aux couleurs pastel, tu devançais la mère, la privant du plaisir de choisir elle-même les premières tenues de son premier enfant. Tu imposais ton goût vestimentaire, ton goût décoratif, tu as même participé au choix du prénom. Tu étais partout à la fois dans un dédoublement de rôles.
20 EUR
+ expédition
AJOUTER AU PANIER

 

0 commentaire

TÉLÉCHARGEMENT PDF
quatrième de couverture
86.13 kB
tag(s)
Littérature Navarino Khater, Béatrice partager

INFORMATIONS
langue Français
13x21cm
84 p.
poids 250 g.
isbn 978-2-970045-38-0
code barre
code barre