panier
Votre panier est vide
Huguet éditeur collection Revue De(s)générations
De(s)générations N°07
ligne de tir
Collectif, Jean-Marc Cerino, Jean-Christophe Bailly, Philippe Roux, Cynthia Fleury, Philippe Mesnard
10 octobre 2008
Si De(s)générations a été fondée c’est parce qu’il semblait que des voix, dans l’urgence d’un présent difficile, se devaient d’être entendues et qu’une revue en était le plus sûr moyen. De(s)générations se veut ouverte aux grands courants de la pensée philosophique, poétique et esthétique de son temps sans suivre les sirènes de l’immédiateté. Le choix d’une revue thématique en est une des garanties. Après deux ans d’existence nous étions en possession de textes et d’entretiens qui nous tenaient à coeur et que nous n’avions pu intégrer dans les numéros précédents; c’était donc l’occasion avec ce numéro de rentrée de déroger à la règle, de choisir certaines de ces contributions et de vous en faire bénéficier. La rencontre avec Philippe Mesnard s’est déroulée le 12 décembre 2007. Il semblait important de pouvoir s’entretenir avec lui à travers ses études des témoignages des camps nazis, tant sur les conditions actuelles de leur réception que sur cette distance ou cet écart au cœur de la langue qu’il décèle dans certains d’entre eux. L’entretien avec Cynthia Fleury s’est déroulé en début d’année et a permis de revenir sur la question de la démocratie et sur ce qu’elle engage auprès de chacun d’entre nous. La présence en France de Fred Lonidier, en mai dernier, pour sa participation à l’exposition Louis Marin, le pouvoir dans ses représentations à l’INHA a été l’occasion de l’interroger avec Stephen Wright sur sa démarche d’artiste militant. Éric Suchère avait réalisé une traduction inédite de deux textes d’Ad Reinhardt; c’est avec plaisir que nous publions ici six textes de son projet “...un autre mois...”. Stéphane Bouquet avait eu la gentillesse de nous confier un texte que nous n’avions pu publier, nous le faisons aujourd’hui. Jean-Christophe Bailly nous a offert un texte sur ce qui reste des “rêves” de 68, c’est le moment de vous le donner à lire. Ce numéro est également l’occasion de publier la première partie de l’entretien réalisé en novembre dernier avec Alain Badiou, de reprendre le texte de Michel Gaillot proposés lors du n°0 : Démocratie - Démocrature et pour Philippe Roux de poursuivre sa réflexion sur les faillites de l’esthétique relationnelle. Le texte de Gilles Brougère clôt ce numéro et fait retour sur La règle du jeu. Enfin Mohamed El Baz nous a proposé quelques nouveaux “détails” de Bricoler l’incurable que l’on retrouve au fil des pages. Jean-Marc Cerino Au sommaire du numéro 07 : Stéphane Bouquet : La nuit, tous les chats Cynthia Fleury : Les pathologies de la démocratie Michel Gaillot : Une politique élargie de la finitude comme horizon de la démocratie Jean-Christophe Bailly : L’Europe après la pluis, bis (derniers orages du XXe siècle) Fred Lonidier : Not A Fair Trade For All À ligne de vue le tir Philippe Roux : Que reste-t-il de l’art relationnel? Philippe Mesnard : "engagement du dégagement" Éric Suchère : … un autre mois … 2002-2007 Alain Badiou : Poe, von Neumann, Cavaillès, trois personnages et une œuvre Gilles Brougère : retour sur… “la règle du jeu” – Existe-t-il quelque chose de tel que les règles du jeu ? Mohamed El Baz : Bricoler l’incurable – photographies.
10 EUR
+ expédition
AJOUTER AU PANIER

 

0 commentaire

tag(s)
Revue Sciences humaines Huguet éditeur partager

INFORMATIONS
langue Français
14,8x21cm
96 p.
poids 158 g.
isbn 978-3-355750-42-7
code barre
code barre