panier
Votre panier est vide
éditions Form[e]s
198 assemblages du bois
Elias Guenoun
10 janvier 2015
198 assemblages du bois (inventaire) est la première compilation de techniques d’assemblage du bois de cette envergure présentée sous la forme d’une série impressionnante d’axonométries descriptives. Le livre est suivi d’une postface de l’auteur (architecte et théoricien de l’architecture) retraçant les origines et l’ambition du projet. 198 assemblages n’est pas seulement un recueil technique utile et utilisable, c’est aussi un objet formel qui n’est pas sans faire écho, par exemple, aux permutations des structures de l’artiste conceptuel Sol LeWitt. ÉPUISÉ

 

Design graphique : Philippe Millot ↗

_ _

Après des études de philosophie et d’histoire de l’art, Elias Guenoun a engagé sa formation d’architecte à l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville. Pendant ces années de formation, il collabore avec de nombreux architectes et travaille à plusieurs reprises avec des institutions culturelles comme le Musée National d’Art Moderne - Centre Georges Pompidou, le FRAC Centre, La Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, en tant qu’assistant de conservateur, conseiller scientifique, ou encore commissaire d’exposition. Il s’investit également très tôt dans la critique auprès de revues et magazines d’architecture. Diplômé en 2006, et titulaire d’un Master Recherche, il engage son activité en tant qu’architecte indépendant la même année.
En 2009, il devient pensionnaire de l’Académie de France à Rome et séjourne pendant 12 mois à la Villa Médicis. Ce séjour est pour lui l’occasion de repositionner les grandes lignes de son travail et de mener une série d’expériences à la fois théoriques et pratiques. Parmi les projets réalisés pendant sa résidence, on peut mentionner le Teatro delle esposizioni, une structure éphémère construite dans les célèbres jardins de la Villa Médicis. Revenu en France en 2010, Elias Guenoun reprend son activité d’architecte et mène de nombreux projets de construction et rénovation en France, en Angleterre, et en Italie. Il continue par ailleurs son activité en tant que critique et enseignant auprès d’institutions culturelles comme le Frac Centre, ou l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais.
Après des études de philosophie et d’histoire de l’art, Elias Guenoun a engagé sa formation d’architecte à l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville. Pendant ces années de formation, il collabore avec de nombreux architectes et travaille à plusieurs reprises avec des institutions culturelles comme le Musée National d’Art Moderne - Centre Georges Pompidou, le FRAC Centre, La Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, en tant qu’assistant de conservateur, conseiller scientifique, ou encore commissaire d’exposition. Il s’investit également très tôt dans la critique auprès de revues et magazines d’architecture. Diplômé en 2006, et titulaire d’un Master Recherche, il engage son activité en tant qu’architecte indépendant la même année.
En 2009, il devient pensionnaire de l’Académie de France à Rome et séjourne pendant 12 mois à la Villa Médicis. Ce séjour est pour lui l’occasion de repositionner les grandes lignes de son travail et de mener une série d’expériences à la fois théoriques et pratiques. Parmi les projets réalisés pendant sa résidence, on peut mentionner le Teatro delle esposizioni, une structure éphémère construite dans les célèbres jardins de la Villa Médicis. Revenu en France en 2010, Elias Guenoun reprend son activité d’architecte et mène de nombreux projets de construction et rénovation en France, en Angleterre, et en Italie. Il continue par ailleurs son activité en tant que critique et enseignant auprès d’institutions culturelles comme le Frac Centre, ou l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais.

Après des études de philosophie et d’histoire de l’art, Elias Guenoun a engagé sa formation d’architecte à l’École Nationale Supérieure d’Architecture Paris-Belleville. Pendant ces années de formation, il collabore avec de nombreux architectes et travaille à plusieurs reprises avec des institutions culturelles comme le Musée National d’Art Moderne - Centre Georges Pompidou, le FRAC Centre, La Maison Rouge - Fondation Antoine de Galbert, en tant qu’assistant de conservateur, conseiller scientifique, ou encore commissaire d’exposition. Il s’investit également très tôt dans la critique auprès de revues et magazines d’architecture. Diplômé en 2006, et titulaire d’un Master Recherche, il engage son activité en tant qu’architecte indépendant la même année.
En 2009, il devient pensionnaire de l’Académie de France à Rome et séjourne pendant 12 mois à la Villa Médicis. Ce séjour est pour lui l’occasion de repositionner les grandes lignes de son travail et de mener une série d’expériences à la fois théoriques et pratiques. Parmi les projets réalisés pendant sa résidence, on peut mentionner le Teatro delle esposizioni, une structure éphémère construite dans les célèbres jardins de la Villa Médicis. Revenu en France en 2010, Elias Guenoun reprend son activité d’architecte et mène de nombreux projets de construction et rénovation en France, en Angleterre, et en Italie. Il continue par ailleurs son activité en tant que critique et enseignant auprès d’institutions culturelles comme le Frac Centre, ou l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais.
0 commentaire

TÉLÉCHARGEMENT PDF
Dossier de presse
739.11 kB
tag(s)
Art éditions Form[e]s Guenoun, Elias partager

INFORMATIONS
langue Français - Anglais
17x21cm
428 p.
poids 550 g.
isbn 978-2-954479-11-8
code barre
code barre