panier
Votre panier est vide
Castagniééé éditions collection Littérature
La Dignité
Frédéric Vallotton
10 octobre 2009
Tout auteur nourrit son texte à deux sources : ses propres lectures et le monde qui l’entoure. Lorsque Frédéric Vallotton a commencé la rédaction de ce qui allait devenir La Dignité, il n’imaginait pas encore le projet dans sa finalité. Il s’agissait d’un mouvement nécessaire, d’une activité parallèle et complémentaire à la tenue de son blog (Le Monde de Frevall). Pour reprendre une image propre à Hervé Guibert, il a vu croître quelque chose dans son journal, qui par là même en est devenu indépendant. On trouve les références, au niveau de la forme, chez Georges Haldas et les diaristes (Matzneff, Léautaud, Gide); il y a surtout l’autofiction selon Guibert et les auteurs gay français. Cette forme littéraire hybride, sorte de jeux de masques entre la biographie de l’auteur, son univers « fantasmatico-référentiel » et une trame narrative – si ample soit-elle – a marqué la littérature de ces vingt dernières années. La Dignité est un essai autofictif en trois tableaux. La référence littéraire aux auteurs qu’il affectionne est présente, la réflexion s’élargit et l’humour fait place à un constat argumenté, un audit des quelques cercles auxquels il appartient. Ce qui dans un premier temps peut paraître comme un exercice de réflexion et de mise au point destiné à l’usage personnel de son auteur, ses gammes en quelque sorte, s’est déployé en une mélodie, authentique, originale, grinçante par moment mais aux accords profonds. Cet essai est un appel à la dignité que nous avons insensiblement perdue de vue.
20 EUR
+ expédition
AJOUTER AU PANIER

 

0 commentaire

tag(s)
Littérature Roman Castagniééé éditions Vallotton, Frédéric partager

INFORMATIONS
langue français
14x20cm
188 p.
poids 278 g.
isbn 978-2-940425-70-9
code barre
code barre