panier
Votre panier est vide
art&fiction collection Varia
Susie la simple
Alonso Llorente, Philippe Weissbrodt
26 novembre 2009
Susie Simple est un livre passionnant à plus d’un titre. C’est au premier abord un livre "de genre", une biographie de célébrité, dont il remplit pleinement les prérequis : solide documentation, enquête sur les lieux de l’action, narration simple, choix de photographies. Mais la nature du sujet – on aura compris qu’il s’agit de Susan Boyle – donne au projet une dimension particulière. Si "la voix d’ange" est aujourd’hui mondialement célèbre, ce n’est pas en tant que "personnalité" du show business, mais en tant que "phénomène". Et c’est bien à propos du phénomène que l’encre a coulé à travers le monde, que ce soit avec un naïf enthousiasme pour un supposé retour à l’authenticité ou avec des cyniques analyses des rouages du monde du spectacle. Mais qui racontera simplement son histoire? Il fallait une voix originale pour raconter la vie de Susan Boyle. Alonso Llorente , qui a consacré sa vie à la lutte anarchiste, trouve ici un surprenant sujet de méditation apparemment totalement opposés à ses préoccupations. A la manière de Flaubert, racontant dans " Un cœur simple " la vie sans événements de la servante Félicité, Llorente s’attache à l’histoire d’un personnage issu d’une classe modeste, dont le destin semble formaté par la classe dominante : chez Flaubert la bourgeoisie provinciale et ici, par le show biz mondialisé avec ses représentants les plus pitoyables et les plus imbus de leur pouvoir: les jurys de télé-crochets. Raconter Susan, la fille "que les gens trouvent un peu bizarre", qui n’a jamais été embrassée et qui vit avec son chat dans une banlieue même pas vraiment sordide. Raconter ses frères, ses parents et l’église où elle chante tous les dimanches. Et cette obsession : convaincre le monde que son amour pour le chant ne sera pas un amour sans retour. En racontant la vie de "Susie Simple", Alonso Llorente rend à Susan Boyle un destin par la littérature. BIO/Alonso Llorente est né à Jaca (Huesca) en 1965. Il fait un apprentissage d’électricien à Saragosse puis étudie la géographie à l’université de Genève. Il habite ensuite Turin où il participe à différentes luttes sociales et fréquente les futurs inculpés de la bande des Loups gris. En Espagne il crée dans les années 1990 trois Casas populares et milite à Barcelone dans le mouvement autonome. Il est arrêté à Turin en 1993 dans l’affaire du sabotage du TAV (Train à grande vitesse). A sa libération, il regagne l’Espagne où il vit depuis sous un nom d’emprunt. Il est l'auteur de "Anciens vivants" et du "Manuel de disparition".
14.5 EUR
+ expédition
AJOUTER AU PANIER

 

0 commentaire

tag(s)
Littérature art&fiction Llorente, Alonso Weissbrodt, Philippe partager

INFORMATIONS
langue Français
12x17,5cm
112 p.
poids 132 g.
isbn 978-2-940377-26-8
code barre
code barre